Parvis du niveau supérieur de la basilique

Piazzale

Le parvis surélevé, situé à l’entrée de la basilique supérieure, a été construit dans un double objectif : d’une part, protéger et rendre visible les fouilles archéologiques de l’ancien village de Nazareth et d’autre part, relier les deux sanctuaires de l’Annonciation et de Saint-Joseph par un passage longeant le couvent franciscain.

Au centre du parvis, a été édifié le baptistère réalisé par le couple d’artistes allemands Bernd Hartmann-Lintel et Ima Rochelle, travaillant le bronze et les mosaïques, qui ont représenté à l’intérieur du baptistère le Baptême de Jésus dans le Jourdain ainsi que la descente de l’Esprit Saint. Le baptistère abrite le précieux modèle en bois issu de la reconstruction croisée de la basilique, d’après l’hypothèse du père Viaud, qui s’y intéressa de près au début du vingtième siècle.

Le sol du parvis est orné de pierres blanches et noires reportant les symboles de l’Ordre franciscain et de la Custodie ainsi qu’une immense vigne rembougée de grappes de raisins et d’oiseaux qui s’en abreuvent. Une image qui reprend un ancien motif iconographique paléochrétien, faisant probablement allusion à Jésus, la véritable vigne nourrissant les chrétiens. L’arbre pourrait également rappeler celui dont il est fait mention dans la parabole de la petite graine de moutarde qui devient une grande plante : « Le royaume des cieux ressemble à une graine de moutarde qu'un homme a prise et semée dans son champ. C'est la plus petite de toutes les semences, mais quand elle a poussé, elle est plus grande que les légumes et devient un arbre, de sorte que les oiseaux du ciel viennent habiter dans ses branches. » (Mt 13,31-32).


Parvis du niveau supérieur