Discours de Jésus à la Synagogue

Saint Esprit

Évangile selon Saint Luc (Lc 4, 16-30)
Introduction

Les trois évangiles synoptiques racontent chacun l’épisode de la synagogue de Nazareth. Alors que pour Marc et Matthieu, cet événement se produisit avant la mission de Jésus (Mt 13,53-58 ; Mc 6,1-6), Luc situe l’épisode au commencement de sa mission évangélique, immédiatement après son retrait de quarante jours effectué dans le désert (Lc 4,1-13).
Le troisième évangéliste lui consacre une place importante dans son récit (Lc 4,16-30). Dans cet épisode, après avoir proclamé la prophétie du Messie du chap. 61 d’Esaïe, Jésus présente également sa réalisation, en faisant allusion de manière implicite à sa personne : « Aujourd'hui cette parole de l'Écriture, que vous venez d'entendre, est accomplie. » (Lc 4,21). Mais cette actualisation proposée par Jésus se trouvera confrontée à l’incompréhension de ses concitoyens qui tenteront justement de se débarrasser physiquement de lui (Lc 4,28-30).

Texte

Jésus se rendit à Nazareth où il avait été élevé et, conformément à son habitude, il entra dans la synagogue le jour du sabbat. Il se leva pour faire la lecture,
 et on lui remit le livre du prophète Esaïe. Il le déroula et trouva l'endroit où il était écrit:
 L'Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu'il m'a consacré par onction pour annoncer la bonne nouvelle aux pauvres; il m'a envoyé [pour guérir ceux qui ont le cœur brisé,] pour proclamer aux prisonniers la délivrance et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés, pour proclamer une année de grâce du Seigneur.
 Ensuite, il roula le livre, le remit au serviteur et s'assit. Tous ceux qui se trouvaient dans la synagogue avaient les regards fixés sur lui.
 Alors il commença à leur dire : « Aujourd'hui cette parole de l'Écriture, que vous venez d'entendre, est accomplie. »
 Tous lui rendaient témoignage ; ils étaient étonnés des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche et ils disaient: « N'est-ce pas le fils de Joseph ? »
 Jésus leur dit: « Vous allez sans doute me citer ce proverbe : “ Médecin, guéris-toi toi-même ”, et vous me direz: “ Fais ici, dans ta patrie, tout ce que, à ce que nous avons appris, tu as fait à Capernaüm. ”»
 Il leur dit encore : « Je vous le dis en vérité, aucun prophète n'est bien accueilli dans sa patrie.
 Je vous le déclare en toute vérité: il y avait de nombreuses veuves en Israël à l'époque d'Élie, lorsque le ciel a été fermé 3 ans et 6 mois et qu'il y a eu une grande famine dans tout le pays.
 Cependant, Elie n'a été envoyé vers aucune d'elles, mais seulement vers une veuve de Sarepta, dans le pays de Sidon.
 Il y avait aussi de nombreux lépreux en Israël à l'époque du prophète Elisée, et cependant aucun d'eux n'a été purifié, mais seulement Naaman le Syrien.»
 Ils furent tous remplis de colère dans la synagogue, lorsqu'ils entendirent ces paroles.
 Ils se levèrent, le chassèrent de la ville et le menèrent jusqu'à un escarpement de la montagne sur laquelle leur ville était construite, afin de le précipiter dans le vide.
 Mais Jésus passa au milieu d'eux et s'en alla.

Évangiles
Annonciation
Songe de Joseph
Retour de la Sainte Famille en Galilée