Arculfe

De locis Sanctis (670)

L’évêque franc du nom d’Arculfe, qui se rendit en Terre Sainte lors de l’occupation arabe, est l’auteur d’un compte-rendu de voyage raconté à Adamnan, lequel rapporta ces informations en réalisant l’un des itinéraires médiévaux les plus célèbres et plus répandus.
Arculfe raconte avoir vu à Nazareth deux églises : « une dans laquelle fut nourri notre Seigneur », la deuxième constituant l’église de l’Annonciation. Il s’agit d’un témoignage rare de l’existence d’une deuxième église à Nazareth, que la tradition attribue à l’église de saint Joseph, appelée également « église de la nutrition ».

« Nazareth est située sur une montagne et renferme de grands édifices de pierre, entre autres deux églises très vastes. L'une, au milieu de la ville, bâtie sur deux voûtes, a été construite en ce lieu où fut nourri le Sauveur. »

CHARTON Édouard, Voyageurs anciens et modernes ou choix des relations de voyage les plus intéressantes et les plus instructives depuis le cinquième siècle après Jésus-Christ jusqu’au dix-neuvième siècle ; avec biographies, notes et indications iconographiques tome II, 1854.