El Mas’udi

“Muruj adh-dhahab” (943)

Abū al-Ḥasan ʿAlī al-Masʿūdī, un chercheur disposant d’une immense culture connu en Occident pour être le « Hérodote arabe », visita de nombreux pays du Moyen-Orient, dont la Palestine. De tous ses écrits réalisés, a été conservé le résumé historique, géographique et littéraire intitulé « Muruj adh-dhahab » (Les prairies d’or).
La description est brève mais profondément précieuse, car elle nous indique que pendant la période pré-croisée, continuait d’exister une église « très vénérée » abritant certains sarcophages produisant des miracles.

« D’autres disent que le Messie habitait le bourg de Nazareth situé sur le territoire d’el-Ladjan, dépendant du district du Jourdain et que c’est ce qui a valu aux chrétiens le nom de Nazaréens. J’ai visité dans ce bourg une église très vénérée pour les chrétiens, elle renferme des ossements humains dans des cercueils de pierre, et il en découle de l’huile épaisse comme un sirop, les chrétiens croient se sanctifier en la recueillant. »

Barbier de Meynard, Pavet de Courteille , Les prairies d’or, Volume 1, Paris, 1871, pag. 123